Vous pouvez rechercher dans les articles de nos contributeurs sur le site et dans les collections sélectionnées sur Gallica.

Liste

Gouvernance
Actes royaux
En savoir plus
Voir les collections sur Gallica
  • The French colonisation of...
  • Déclaration du roi qui...
  • Édit du roi établissant un...
  • Règlement des droits et...
  • Reglement des droits &...
  • Recueils de reglemens,...
  • Édits, ordonnances royaux,...
  • Déclaration qui accorde aux...
  • Arrêt du conseil d'état qui...
  • Traité abregé des ancienes...
  • Compilation des édits,...
 
 
Afficher tous les documents >
Les troupes coloniales en Amérique

1671. Une date qui engagea pour longtemps le destin militaire de l’Amérique française, quand la rivalité entre les ministres Louvois et Colbert conduisit à une rupture entre l’armée de Terre et la Marine en charge des colonies. Armer la population des colonies sous forme de milice n’était pas suffisant : il fallait des troupes.

Boris Lesueur, docteur en histoire, laboratoire AIHP-Géode de l’université des Antilles, CIRESC
En savoir plus
Gouverneurs et intendants de la Nouvelle-France

En Nouvelle-France, l’administration coloniale est incarnée par deux principaux personnages : le gouverneur et l’intendant.

Marie-Eve Ouellet, historienne, professeure associée, Université de Sherbrooke
En savoir plus
Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville

Né à Montréal en 1680, mort à Paris en 1767, et souvent présenté par les historiens comme le « père de la Louisiane », Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville pourrait être défini, au vu de ses pérégrinations et champs d’action, comme un homme de l’Atlantique : un pied dans les colonies américaines, un autre dans le royaume de France.

Gilles Havard, directeur de recherche au CNRS.
En savoir plus
Samuel de Champlain (1580-1635)

Cartographe formé dans l’armée d’Henri IV, Samuel de Champlain (vers 1580-1635) a activement participé aux fondations des colonies de l’Acadie et de Québec qu’il a contribué à faire connaître par ses nombreuses publications. Cela lui vaut le titre de « Père de la Nouvelle-France ».

Eric Thierry, enseignant et historien de l’Amérique française.
En savoir plus
Diplomatie
En savoir plus
Voir les collections sur Gallica
  • Transcription ancienne d'un...
  • Mémoire de Henry Mézière...
 
 
Afficher tous les documents >