Pierre Brocheux, enseignant-chercheur  à l’Université Paris 7-Denis Diderot. de 1970 à 1997, a enseigné l 'histoire du XIX et XXème siècle en se spécialisant dans l’histoire de l’Asie orientale, en particulier celle du Vietnam.Il a publié plusieurs livres  et des articles dans  les revues spécialisées, en français et en anglais. Entre autres ouvrages, sa biographie de Hô Chi Minh (Payot 2003) a reçu le prix  Auguste Pavie de l’Académie des Sciences d’Outre-mer. Traduite en anglais, elle a été publiée par la Cambridge University Press en 2007.
La Fondation Phan Chau Trinh pour la culture présidée par Mme Nguyen Thi Binh, lui a décerné son prix 2018 pour  sa « significant and oustanding contribution to Vietnameses Culture ».
Vie économique - Presse vietnamienne

Henri Copin, après une jeunesse vécue au Vietnam et au Cambodge, a consacré ses recherches à la connaissance et aux représentations
de l’Indochine dans la littérature française, à l’imaginaire colonial et post colonial français, à l’altérité et à la perception de l’Ailleurs et de l’Autre, en Asie et en Afrique. Agrégé de l’université, thèse sur L’Indochine dans la littérature française des années vingt à 1954, Exotisme et altérité, (Paris Sorbonne, 1994). Auteur d’ouvrages, articles et communication, il contribue à L’Encyclopédie de la colonisation française, aux Indes Savantes.
Circulations

    Michel Espagne, directeur de recherche au CNRS est germaniste et historien . Il a été lauréat du prix Humboldt-Gay-Lussac . Il a contribué à fonder la théorie des transferts culturels, a dirigé, à l’ENS-Ulm, une unité du CNRS et un « laboratoire d’excellence » consacrés à cette notion qu’il s’est attaché à appliquer à des espaces extra-européens, en particulier au Vietnam. Ses travaux portent entre autres sur l’histoire transnationale des sciences humaines.
Transferts culturels - Editorial

Denis Gazquez, historien de formation, est bibliothécaire retraité, ancien chargé des collections en histoire à la Bibliothèque nationale de France.

Il a publié : Publications officielles de l'Indochine coloniale : inventaire analytique, 1859-1954. Bibliothèque nationale de France, 2004.

Le dépôt légal en Indochine coloniale

  Johann Grémont est docteur en histoire et chercheur associé à l’IFRAE (Institut Français de Recherche sur l’Asie de l’Est). Il fut d'abord enseignant d’histoire-géographie avant de travailler au Vietnam comme représentant de la ville de Montreuil puis au sein du service des relations internationales du rectorat de Créteil. Désormais attaché d’administration centrale, il poursuit en parallèle ses recherches sur le maintien de l’ordre en milieu colonial tout en s’ouvrant à d’autres horizons comme l’engagisme. Il a publié Maintenir l’ordre aux confins de l’Empire aux éditions Maisonneuve & Larose Nouvelles Editions/Hémisphères.
Gouvernements et dynasties
 
Lan Anh Lê , doctorante en Langues et Littératures à l’École Normale Supérieure de Paris, enseignante au Département de Lettres françaises à l’Université de Sciences Sociales et Humaines de HoChiMinh-Ville, Vietnam. 
 
Traductions
Le Hong Ly
Diplômé de la Faculté d’Histoire, Université nationale de Sofia, Bulgarie, en 1980. Docteur à l’Institut du folklore bulgare, Académie bulgare des sciences, en 1991.
Docteur en 1991, Professeur associé en 2002, Professeur en 2012.
Lieu de travail : Institut de Recherche culturelle, Académie des Sciences sociales du Vietnam (De 1979 à 1983, l’Institut du folklore, de 1983 à 2004 l’Institut de Recherche sur le folklore, de 2004 à aujourd’hui, l’Institut de Recherche culturelle). 
De 1981 à 2004, il travaille en tant que personnel de recherche ; de 2005 à 2012, en tant que directeur adjoint ; de 2012 à 2017 en tant que directeur ; rédacteur en chef du magazine de Culture populaire de 2013 à 2018, puis de 2017 à aujourd’hui, en tant que chercheur principal.
Domaine de recherche : Festivals, croyances, coutumes.
Tradition
   Võ Văn Nhơn, est professeur associé, docteur, né en 1956 à Hô Chi Minh – Ville, professeur à l’Université des Sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh – Ville, spécialisé en Littérature vietnamienne, en particulier la littérature dans le Sud. Il est auteur des livres Văn học quốc ngữ trước 1945 ở TP. Hồ Chí Minh, Đông Hồ-Mộng Tuyết, Văn chương phương Nam – Một vài bổ khuyết, et des articles publiés dans les revues scientifiques (Nghiên cứu văn học, Phát triển khoa học và công nghệ, Khoa học và Xã hội, Southeast Asia Journal, Chroniques du Çà et là, etc.). Il a reçu le Prix des bons livres de Hội Xuất bản Việt Nam en 2008 pour son livre Văn học quốc ngữ trước 1945 ở TP. Hồ Chí Minh, puis le Prix de Hội Nhà văn TP.Hồ Chí Minh en 2017 pour son livre Văn chương phương Nam – Một vài bổ khuyết.
Littérature
     

Giang-Huong Nguyen, docteur ès lettres, est chargée de collections en Langues et Littératures d’Asie du Sud-Est, à la BnF. En 2019, elle a obtenu le Prix de la Renaissance française de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer pour son ouvrage La littérature vietnamienne francophone, 1913-1986 paru en 2018 chez Classiques Garnier. Chercheuse associée à l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM), elle dirige le groupe Manuscrits littéraires vietnamiens. Elle collabore avec l’ENS pour le projet Transferts culturels franco-vietnamiens et organise depuis 2017 le séminaire France-Vietnam : un portail entre les cultures, faisant le point sur les recherches récentes concernant le Vietnam dans les divers domaines des sciences sociales.
Littérature d’expression française

      Phuong Ngoc Nguyen est maître de conférences habilitée à diriger les recherches (MCF HDR) à Aix Marseille University et membre statutaire de l'Institut de recherches asiatiques (IRASIA, AMU-CNRS). Après avoir soutenu sa thèse portant sur les premiers anthropologues vietnamiens pendant la première moitié du XXe s., elle continue à travailler sur les intellectuels et écrivains vietnamiens pendant l’époque coloniale. 
Elle a publié de nombreux ouvrages dont : « Vents d'Est, vents d'Ouest. L'introduction de l'esprit des Lumières dans le Vietnam au début du XXe siècle » dans Michel Espagne et Hoai Huong Aubert-Nguyen (dir.), Vietnam, une histoire de transferts culturels, (Paris, Demopolis, 2015) ; « Tản Đà et Rousseau. Réception par des lettrés de formation classique dans le Việt Nam colonial », (Rousseau studies, Genève, Ed. Stalkine, n°3, 2015) ; « Les sources littéraires pour étude de l'engagement : le cas du roman en vietnamien Tây phương mỹ nhơn (1927) », dans Travail, migrations et culture au Viêt-Nam, du début du 19e s. à nos jours, (Paris, Maisonneuve & Larose - Hémisphères, 2020). 
Littérature en quoc ngu

Nguyễn Thị Bình 

Lieu de travail : Département d’Histoire urbaine, Faculté d’Histoire, Université des Sciences sociales et humaines de Hanoi.
Docteur en Histoire de l’histoire et  des preuves historiques
Domaine de recherche : Urbanisme au Vietnam à l’époque moderne, l’histoire du Vietnam, méthode de recherche historique
Sciences et société
Phan Phương Thảo
Professeur de la Faculté d’Histoire, Université des Sciences sociales et humaines de Hanoi.  
Docteur, Professeur associé, Vice-doyen du département de Théorie historique. 
Participer à de nombreuses recherches scientifiques à tout niveau. 
Auteur, co-auteur de nombreuses études sur les enjeux socio-économiques du Vietnam au 18e – 19e siècle, sur Thăng Long – Hanoi, en particulier au 19e siècle et dans la première moitié du 20e siècle.
     

Thị Hải Yến Trần est docteur en Littérature, chercheuse principale à l’Institut de Littérature, Académie des Sciences sociales du Vietnam. En 1983, elle est diplômée en Lettres à l’Université nationale (Hanoi). De 1984 à aujourd’hui, elle travaille à l’Institut de Littérature, Académie des Sciences sociales du Vietnam. En 1992, elle a reçu une bourse de Japan Foundation pour faire les recherches à l’Université des études étrangères de Tokyo ; puis en 2004 et 2005, une bourse à Harvard-Yenching Institute (États-Unis). En 2014, elle a remporté le deuxième prix pour son essai sur la littérature japonaise au concours organisé par Inoue Memorial Foundation et Japan Foundation. Elle a reçu le Prix d’excellence de l’Académie des Sciences sociales du Vietnam en 2014 et 2015. Son domaine de recherche porte sur la littérature ancienne du Vietnam, les échanges littéraires en Asie orientale et les recherches interdisciplinaires en littérature.
Pensée et spiritualité - Bouddhisme - Confucianisme - Taoïsme - Catholicisme - Caodaïsme - Croyances populaires