Les documents sur le catholicisme au Vietnam parus entre XVIIIe et XIXe siècles, sont pour la plupart les livres d’évangélisation en hán et nôm. À partir de la seconde moitié du XIXe siècle, outre les livres, les documents sur le catholicisme étaient principalement des articles de journaux, parus principalement dans l’hebdomadaire Vì Chúa. Ces documents sont imprimés en hán, en nôm, en quốc ngữ et en français ; le quốc ngữ est pourtant l’écriture la plus utilisée. Ils sont apparus de 1920 à 1945 majoritairement à Saigon, Hué, Hanoi et Quy Nhơn, mais aussi dans de nombreuses provinces comme Mỹ Tho, Bạc Liêu, Bến Tre, Cần Thơ, Quy Nhơn, Nam Định, Hải Phòng.

Les documents sur le catholicisme couvrent principalement les questions suivantes :
Vulgarisation des canons bibliques : enseignement de la Bible et les canons bibliques ; retranscription des histoires de personnalités religieuses, des exemples de martyrs
Histoire du catholicisme
Pratiques religieuses ou activités des églises locales
Essais sur le catholicisme pour exprimer des avis favorables ou défavorables. Par exemple, le recueil des récits poétiques en nôm composé de 1854 vers, Dương Tử Hà Mậu de Nguyễn Đình Chiểu critique cette religion, alors que, Giáo môn luận en hán de Nguyễn Trường Tộ présente un point de vue bienveillant envers le catholicisme par rapport aux autres religions et croyances.
 

Parce que c’est une religion importée en plein contexte de changement d’écritures et de la colonisation, les documents concernant le catholicisme peuvent être divisés en trois groupes :

Les publications pionnières apparaissaient probablement dès les années 1920, comme Sách ngắm chầu phép Sangtisimô Sacramentô và viếng đất thánh Đức bà Maria publié par Phú Nhai Đường en 1922, Thánh giáo lý khoa tổng yếu publié par Phú Nhai Đường en 1924.

- Les adaptations en quốc ngữ  pour vulgarisation des histoires bibliques comme les pièces de théâtre Tuồng thương khó de Jean-Baptiste Nguyễn Bá Tòng (1923), Vì thương chẳng nệ : tuồng ba hồi de Đảnh Sơn (1924), Tuồng Sébastien tử đạo (1925), Tuồng Thánh Gioan và chúa cứu thế de Sébastien Chánh (1926), Tuồng ông Giacob và các con de Philippe Lê Thiện Bá (1933), le récit Chuyện đấng cứu thế thêm kinh Tin kính diễn ca de Đặng Đình Hướng (1934), le recueil des chansons Ba mươi bài hát kính các thánh de Ph. M. Vương (1940), Sự thương khó Đức chúa Giêsu tỏ cho bà Josefa traduit par Mgr Joseph Trần Hiếu Lễ (1942), etc.

-Les traductions de la Bible qui sont en réalité liées aussi à la vulgarisation du quốc ngữ. Citons deux publications représentatives : Phúc âm Giăng, Phúc âm Ma-thi-ơ, Phúc âm Mác, Phúc âm Lu-ca dont la version en nôm est imprimée à Hanoi et celle en quốc ngữ à Shanghai en 1918 (Peut-être  la première parution de la Bible au Vietnam) ; et Kinh Thánh, publiée par l’Église protestante de Hanoi en 1926 avec la traduction de Phan Khôi. Ceci était considéré comme la meilleure traduction de cette période.
 

L’Histoire de l’évangélisation catholique au Vietnam se traduit notamment dans Lịch sử đạo thiên chúa ở Việt Nam : thế kỷ XVI-XVIII de Hồng Lam (publié par Éd. Đại Việt à Hué en 1944) et dans Tây dương gia tô bí lục de Phạm Ngộ Hiên, Nguyễn Hoà Đường, Nguyễn Bá Am, Trần Trình Hiên. Ces auteurs sont des catholiques jésuites qui ont vécu vers la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle. L’ouvrage peut être classé dans le genre de récit historique, écrit en hán, exprimant l’idéologie nationale contre l’invasion impérialiste. Outre  la préface, le livre comprend 9 fascicules :

- Le fascicule 1 raconte la naissance et la biographie de Jésus, la théorie de corps et de l’âme, le Dieu trinitaire, etc.

- Le fascicule 2 raconte comment Jésus a persuadé les Juifs de suivre les croyances rituelles qu’il proposait.

- Le fascicule 3 raconte l’histoire de Jésus venant prêcher à Jérusalem et la réaction du peuple, la trahison de Judas et l’exécution sur le Calvaire.

- Le fascicule 4 présente l’histoire de la résurrection de Jésus et les leçons secrètes aux disciples sur le mont des Oliviers.

- Le fascicule 5 expose l’histoire de Jésus aux commandes de l’armée romaine dans la destruction de Jérusalem, etc.

- Le fascicule 6 raconte l’histoire des disciples de Jésus quittant le territoire de Judée, allant à la capitale de Rome où ils obtiennent les faveurs de l’empereur, etc.

- Le fascicule 7 relate l’histoire des papes organisant la règle cérémonielle pour élever la religion de Jésus au statut de religion  unique.

- Le fascicule 8 raconte l’expansion du catholicisme dans les pays voisins et les mesures de certains pays interdits pour faire face à l’annexion romaine.

- Le fascicule 9 raconte l’évangélisation catholique au Vietnam. Le premier éveil des chrétiens patriotiques en face du danger d’invasion des pays étrangers sous prétexte d’évangélisation.
 

Quant à l’hebdomadaire Vì Chúa, il s’agissait d’un organe où se manifestait une opinion très claire légitimant le catholicisme dans l’environnement culturel et politique du Vietnam à cette époque. En tant que religion nouvellement introduite, le catholicisme rivalise avec le bouddhisme et les croyances populaires. À cet égard, Vì Chúa a publié de nombreuses critiques sur les superstitions issues de la foi aveugle des bouddhistes ou des croyances en la réincarnation, de l’athéisme. Les lecteurs peuvent trouver régulièrement des débats entre Vì Chúa et Viên âm. Par ailleurs, de nombreux articles ont affirmé que le catholicisme n’est pas contraire à la science et que de nombreux scientifiques y adhéraient en affirmant l’existence de Dieu. Sur le plan idéologique, l’hebdomadaire Vì Chúa tente de trouver des liens avec le confucianisme. Contrairement aux attitudes offensantes envers le bouddhisme, les critiques de Vì Chúa sur le confucianisme sont atténuées ; presque tous les articles utilisaient des concepts philosophiques confucéens, tels que la piété filiale, le bon sens ; il s’agissait d’y insérer les contenus ou concepts chrétiens. Et de deux côtés, Vì Chúa semblait vouloir chercher une position politique pour le catholicisme.

 

Publié en février 2021