Il a rassemblé une collection d'environ 1500 manuscrits, dont un important ensemble de feuillets coraniques sur parchemin, provenant d'un dépôt à la Mosquée de Amr au Vieux-Caire, choisis par lui pour la variété de leurs écritures, dans le but d'établir une paléographie arabe.

Sa collection qui comprend aussi des manuscrits arabes, quelques persans et turcs de différentes époques, des textes écrits à sa demande dans leur langue par des étudiants d'al-Azhar de diverses origines, a été acquise par la Bibliothèque royale auprès de ses héritiers en 1833.

 

Légende de l'image : Locutions et dialogues en arabe vulgaire de la Syrie, de la main d'Asselin. Manuscrit arabe