Partenaires historiques : 

    

 

BnF - Bibliothèque nationale de France
La Bibliothèque nationale de France, ainsi dénommée depuis 1994, est l'héritière des collections royales constituées depuis la fin du Moyen Âge. Les collections de la BnF sont uniques au monde : quinze millions de livres et de revues, mais aussi des manuscrits, estampes, photographies, cartes et plans, partitions, monnaies... Toutes les disciplines intellectuelles, artistiques et scientifiques sont représentées dans un esprit encyclopédique. Sa bibliothèque numérique, Gallica, permet de consulter gratuitement plus de quatre millions de documents

L'Idéo - Institut dominicain d'études orientales (Le Caire)
Il gère l’une des plus importantes bibliothèques spécialisées dans le domaine de l’islamologie, avec plus de 130 000 volumes et 1 500 titres de périodiques. Il propose plus de 20 000 textes du patrimoine arabo-musulman, ainsi que de la littérature secondaire en arabe et en langues occidentales dans tous les domaines de la culture arabo-musulmane.
[Découvrir sa collection sur Gallica]*

       

L'IFAO - Institut français d'archéologie orientale (Le Caire)
Il est doté d’une bibliothèque riche d’environ 53 600 ouvrages et 1 060 titres de périodiques. Ses collections couvrent les publications relatives à l’étude de l’Egypte depuis la préhistoire jusqu’à l’époque moderne. Les disciplines principales sont l’égyptologie, l’Antiquité gréco-romaine, la papyrologie, les études byzantines, coptes, arabes et islamiques. La bibliothèque possède aussi un très riche fonds de récits de voyageurs.
[Découvrir sa collection sur Gallica]*

   

Le CEAlex - Centre d'études alexandrines (Alexandrie)
Il est spécialisé dans toutes les recherches portant sur Alexandrie depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Sa bibliothèque compte  plus de 15 000 titres et 3 200 volumes de périodiques. La cartothèque et le service des archives offrent également de nombreuses ressources       (1 800 gravures, cartes et plans, 100.000 photographies des fouilles, des musées et des monuments d'Alexandrie, archives privées de familles et d'institutions alexandrines).
[Découvrir sa collection sur Gallica]*

L'EBAF - Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem
Elle conserve plus de 150 000 volumes et 1000 titres de revues spécialisées traitant d’archéologie et de littérature du Proche-Orient ancien et recent, des langues anciennes, ainsi qu’une importante collection de plans et de cartes topographiques. Sa collection des photos remonte à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle et contient environ 15 000 négatifs en verre et plusieurs milliers des photos de la région.
[Découvrir sa collection sur Gallica]*

 

La BO - Bibliothèque orientale de l'université Saint-Joseph (Beyrouth)
Elle est riche de plus de 200 000 ouvrages environs, 1 800 titres de journaux et revues,         3 500 manuscrits, plus de 2 000 cartes géographiques et plans ainsi qu’une photothèque de plus de 70 000 archives photographiques. Elle contient l'une des plus grandes collections de manuscrits arabes chrétiens réunis en un seul lieu. L’importance de son fonds réside dans son apport à la connaissance des  pratiques scientifiques dans le monde arabe médiéval, ainsi qu’à celle de  l'histoire et du rôle des chrétiens d'Orient,  transmetteurs de la science grecque à la civilisation arabo-musulmane classique.
[Découvrir sa collection sur Gallica]*

      

L'IFPO - Institut français du Proche-Orient (Beyrouth)
Il conserve 125 000 ouvrages, 10 000 cartes, 800 périodiques et 50 000 photographies ayant trait à l’archéologie et aux sciences de l’Antiquité, aux études arabes, médiévales, modernes et contemporaines sur le Proche-Orient.
[Découvrir sa collection sur Gallica]*

      

L'IFEA - Institut Français d'Etudes Anatoliennes (Istanbul)
Il compte environ 40 000 ouvrages dont 700 périodiques  consacrés à l’archéologie en Asie Mineure mais aussi à l’histoire de l’Empire ottoman et de la Turquie contemporaine. La bibliothèque comporte une importante collection d’ouvrages consacrés aux études byzantines, balkaniques ou encore à l’art et l’architecture turcs. Elle possède également un riche fonds de récits de voyages dont certains remontent au XVIIIe siècle, ainsi que de nombreux plans et cartes d’Istanbul.
[Découvrir sa collection sur Gallica]*

    

SALT (Istanbul-Ankara)
L’ambition de SALT est de mettre en lumière, à travers des programmes de recherche, tout ce qui demeure à la marge du récit national et d'en révéler les failles. Ses collections d’archives qui mettent l’accent sur les pratiques visuelles, l’urbanisme et l’histoire économique et sociale de la Turquie et de son voisinage immédiat, jouent un rôle important dans les activités de l’institution. Dans une démarche qui place l’utilisateur au centre, SALT s’appuie sur l’usager et les parties prenantes et fournit un accès gratuit à l’ensemble de ses sources d’informations pour ceux qui contribuent à la production du savoir.
[Découvrir sa collection sur Gallica]*

Ils nous ont rejoint :

The New York Public Library (Bibliothèque publique de New York)
Fondé en 1895, la NYPL est le plus grand réseau de bibliothèques publiques du pays, avec une combinaison unique de 88 succursales de quartier et de quatre centres de recherche universitaires, réunissant une richesse extraordinaire de ressources et d'opportunités accessibles à tous.
Servant plus de 17 millions de lecteurs par an et des millions d'autres en ligne, la bibliothèque contient plus de 55 millions d'articles, des livres, papier et électroniques, DVD et collections de recherche renommées utilisées par des universitaires du monde entier.
Sur nypl.org, les visiteurs peuvent parcourir les immenses collections de la bibliothèque, télécharger des livres électroniques et consulter plus de 700 000 articles
     

Patrimoine du Proche-Orient
Bibliothèques d'Orient est partenaire de la série Patrimoine du Proche-Orient dans la collection Grands sites archéologiques éditée par le ministère de la Culture. L'objectif est de donner à voir et à comprendre ce que furent les civilisations et les sites du Proche-Orient aujourd'hui menacés ou attaqués. De Palmyre à Khorsabad, de la mosquée des Omeyyades de Damas au Crac des Chevaliers en passant par l'Orient cunéiforme, les archéologues français se mobilisent pour valoriser le fruit de leurs recherches au sein de parcours numériques richement illustrés et accessibles à tous.

Bibliothèques de l'Institut catholique de Paris
Avec des collections riches de plus de 700 000 documents dont plusieurs milliers de photographies (plaques de verres et tirages papier), des cartes, des manuscrits, des tablettes cunéiformes…, les bibliothèques de l’Institut catholique de Paris offrent à leurs publics d’étudiants et de chercheurs des ressources en théologie, philosophie, sciences humaines, littérature…  constituées depuis près de 150 ans. Au sein de notre réseau documentaire, deux bibliothèques de recherche, l’une en études bibliques et langues et civilisations du Proche-Orient ancien et l’autre sur le monde byzantin, s'inscrivent plus particulièrement dans les thématiques portées par le projet Bibliothèques d'Orient.
[Découvrir leurs collections sur Gallicasur leur site]
 
  Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC)
La BULAC est soutenue par 9  établissements partenaires (membre du GIP BULAC) : les universités Panthéon Sorbonne, Sorbonne Nouvelle, Sorbonne Université, Paris Diderot, le CNRS, l’EFEO, l’EHESS, l’EPHE et l’INALCO. Ses fonds ont été constitués par le regroupement des collections d’une vingtaine de bibliothèques issues de sites parisiens. Ces collections contiennent des documents écrits dans près de 350 langues distinctes et presque toutes les familles d’écritures connues.
La BULAC a pour mission première de rassembler des collections documentaires principalement en langues vernaculaires sur les langues et civilisations couvrant l’Europe balkanique, centrale et orientale, le Maghreb, le Proche-Orient, le Moyen-Orient, l’Asie centrale, l’Afrique, l’Asie et l’Océanie, jusqu’aux civilisations amérindiennes. La volumétrie globale de ses collections représente près  de 1,5 million de documents. Le concept de « langues et civilisations » recouvre à la BULAC de vastes champs disciplinaires largement ouverts sur les sciences sociales et humaines, la littérature et les arts de tous les pays concernés.

[Découvrir sa collection sur leur site]
 

 

*Les collections des bibliothèques partenaires sur Gallica s'enrichissent au fur et à mesure de leur numérisation.

 

 

Légende de l'image : Ile d'Éléphantine et environs, vue d'un rocher de granit portant les traces de l'exploitation In: Recueil. Dessins pour l'ouvrage de la Commission d'Égypte, par E.-F. Jomard.