Il semble bien que la plus grande partie de ses papiers ait été progressivement rassemblée au fond de la bibliothèque, au moins à partir de 1865, lorsque Denis aménagea dans les dépendances de l’institution. Le bibliothécaire avait l’intention de léguer définitivement près de 3000 volumes, de livres, correspondance et notes manuscrites qu’il avait accumulés. Mais en 1891 certains documents furent vendus sans avoir été inventoriés, de sorte que n’est conservée aujourd’hui à la BSG qu’une partie des documents déposés.

Le legs

L’état actuel de l’inventaire des imprimés enregistre près de 230 titres et la BSG conserve également 70 cotes de manuscrits, dont diverses lettres, des notes manuscrites et 2 titres imprimés acquis après 2001 - car l’institution continue d’enrichir et de valoriser ce legs.

Le catalogue de Cicero Dias (Catalogue du fonds Ferdinand Denis. Paris : Bibliothèque Sainte-Geneviève – Institut Français des Hautes Etudes Brésiliennes, 1972) en offre une description sommaire et partielle.
Les manuscrits sont des notes de travail ou des lettres. Parmi les correspondants de Ferdinand Denis se trouvaient des diplomates, des voyageurs, des hommes de lettres, des historiens et des géographes. Les imprimés peuvent contenir des notes manuscrites du bibliothécaire ou des dédicaces à son intention.
Les œuvres écrites par Denis, publiées avant 1890 et qu’il a léguées n’ont pas forcément été intégrées au fonds de la bibliothèque. La BSG conserve un exemplaire de Scènes de la nature sous les tropiques et de leur influence sur la poésie, suivies de Camoens et Jozé Indio portant gravées en couverture les armes du roi de France Charles X.  Il se trouvait à l’origine dans la bibliothèque royale du château de Compiègne.
Quant aux livres portant une dédicace, il est difficile de déterminer l’intention de leurs donateurs. Quelles sont les œuvres qui ont été offertes à Denis ?  Et quelles sont celles qui sont simplement venues s’ajouter au fonds de la bibliothèque, la dédicace à son administrateur ne représentant qu’une formule de courtoisie ? Parmi ceux qui ont offert des livres à la bibliothèque, beaucoup l’ont fait en sachant que la BSG était, au XIXe siècle, un pôle important de divulgation de la culture ibérique et d’Amérique Latine.
De même, les catalogues n’associent au legs que 4 des titres écrits par le diplomate et historien brésilien Francisco Adolfo de Varnhagem (1816-1878), alors que la bibliothèque en conserve 12 autres, dont il est peu probable qu’ils soient entrés dans le fonds grâce à quelqu’un d’autre que Denis.

En fonction de ces variantes et de l’abondante contribution du bibliothécaire à l’enrichissement de la bibliothèque sur les thèmes ibériques et américains – contribution qui n’est aujourd’hui qu’imparfaitement connue - il est préférable de dire qu’il a laissé à Sainte-Geneviève un legs, plutôt qu’une collection ou un fonds.

Les voyages et le Brésil, thèmes de prédilection

De façon générale, la thématique du voyage parcourt le legs - qu’il s’agisse d’ouvrages d’histoire, de littérature, de géographie ou d’ethnologie.
Quant à l’œuvre brésilianiste de Denis lui-même, les titres les plus connus en sont : Le Brésil, ou Histoire, mœurs, usages et coutumes des habitans de ce royaume, publié avec Hippolyte Taunay (1822) ; Résumé de l’histoire littéraire du Portugal, suivi du Résumé de l’histoire littéraire  du Brésil (1826) ; Histoire et description du Brésil,  écrit avec César Famin (1836) et Une Fête brésilienne célébrée à Rouen en 1550… (1850). Ces livres ont fait l’objet d’innombrables études et/ou rééditions. D’autres titres disponibles à la BSG ont également suscité des travaux approfondis.

Deux contributions aux études brésilianistes

Voyage dans le nord du Brésil fait durant les années 1613 et 1614… est la réédition du récit du séjour d’Yves d’Evreux (1570-1630) dans le Maranhão au cours des années 1613-1614. Suite de l'histoire des choses plus mémorables advenues en Maragnan ès années 1613 et 1614. Second traité, paraît pour la première fois en 1615. Denis en publie la seconde édition.

Mérite également une attention spéciale l’identification par Denis, à la Bibliothèque Nationale en 1837, du manuscrit de la Crônica da Guiné (XVe siècle) de Gomes Eanes de Zurara, que jusqu’alors on croyait perdu. La première édition du codex fut confiée au comte de Carreira et au deuxième vicomte de Santarém. L’exemplaire de la BSG (Chronica do descobrimento e conquista da Guiné… Paris :  J.P.Aillaud, 1841. DELTA 54137 FA) est probablement un legs de plus de Denis. En effet, bien qu’il n’ait pas participé officiellement à cette édition en portugais, il a publié, dans Chroniques chevaleresques de l’Espagne… (1839, DELTA 53574 (1, 2) RES), la traduction en français du chapitre 25, évoquant le débarquement d’esclaves africains à Lagos. Ne se bornant pas à collaborer à la divulgation d’un récit inédit de la saga atlantique, Denis choisit de mettre en valeur un épisode qui révèle un détail historique significatif : la vente d’hommes, pratique fondamentale pour la structuration de la colonisation portugaise, fut décrite comme une innovation sinistre. Plus d’un siècle plus tard, Sergio Buarque de Holanda, mettait en relief le même extrait du texte de Zurara dans Elementos formadores da sociedade portuguesa à época dos descobrimentos (mémoire inédit, Escola de Sociologia e Política de São Paulo, 1958, p. 13, 14, 15, copie du SIARQ, UNICAMP).

La publication des récits de Zurara et du capucin d’Evreux sont des exemples de l’intérêt de la contribution intellectuelle de Ferdinand Denis aux études brésilianistes. Il a mis en lumière de nouveaux éléments qui ont permis d’analyser de façon plus approfondie des aspects du colonialisme européen moderne, divulguant des textes inédits et rares, qui continuent d’éveiller la curiosité et présentent un grand intérêt du point de vue des études d’histoire, de littérature et de géographie.

Les documents du legs peuvent être consultés sur les catalogues virtuels suivants :
- Pour les documents imprimés : http/193.48.70.233/bsg/Vubis.csp
- Pour les manuscrits : http://www.calames.abes.fr/pub/bsg.html#culture=fr
 
 
Légende de l'illustration : L univers. Histoire et description du Brésil. F. Denis. 1837