Encre, papier et imprimerie

L'invention du papier, l'utilisation de l'encre de Chine, l'imprimerie traditionnelle chinoise et l'impression du chinois.

L'encre de Chine

L’encre chinoise a une histoire plus que millénaire. Elle était préparée sous forme liquide pour servir aux imprimeurs.  Mais le plus souvent, elle était conservée en « bâtons », dissoute dans l’eau pour écrire et pour calligraphier, ou conservée et appréciée comme objet de collection…

Le papier

On a pris jadis l’habitude de créditer la Chine ancienne de quatre grandes inventions qui ont marqué profondément l’histoire des techniques. Le papier est l’une d’entre elles, avec l’imprimerie, la boussole et la poudre à canon (ou à feux d’artifice).

L'imprimerie chinoise traditionnelle

Les plus anciens imprimés au monde datent du VIIIe siècle. La Chine a vu le développement de cette technique, d’abord la xylographie et, à partir du XIe siècle, les caractères mobiles.

L'impression du chinois

L'impression du chinois en Europe et notamment en France (fin XVIe s. – début XIXe s.).