Partenaires étrangers

    

The New York Public Library (Bibliothèque publique de New York)
Fondé en 1895, la NYPL est le plus grand réseau de bibliothèques publiques du pays, avec une combinaison unique de 88 succursales de quartier et de quatre centres de recherche universitaires, réunissant une richesse extraordinaire de ressources et d'opportunités accessibles à tous.
Servant plus de 17 millions de lecteurs par an et des millions d'autres en ligne, la bibliothèque contient plus de 55 millions d'articles, des livres, papier et électroniques, DVD et collections de recherche renommées utilisées par des universitaires du monde entier.
Sur nypl.org, les visiteurs peuvent parcourir les immenses collections de la bibliothèque, télécharger des livres électroniques et consulter plus de 700 000 articles.

Partenaires français

    

Patrimoine du Proche-Orient
Bibliothèques d'Orient est partenaire de la série Patrimoine du Proche-Orient dans la collection Grands sites archéologiques éditée par le ministère de la Culture. L'objectif est de donner à voir et à comprendre ce que furent les civilisations et les sites du Proche-Orient aujourd'hui menacés ou attaqués. De Palmyre à Khorsabad, de la mosquée des Omeyyades de Damas au Crac des Chevaliers en passant par l'Orient cunéiforme, les archéologues français se mobilisent pour valoriser le fruit de leurs recherches au sein de parcours numériques richement illustrés et accessibles à tous.

Bibliothèques de l'Institut catholique de Paris
Avec des collections riches de plus de 700 000 documents dont plusieurs milliers de photographies (plaques de verres et tirages papier), des cartes, des manuscrits, des tablettes cunéiformes…, les bibliothèques de l’Institut catholique de Paris offrent à leurs publics d’étudiants et de chercheurs des ressources en théologie, philosophie, sciences humaines, littérature…  constituées depuis près de 150 ans. Au sein de notre réseau documentaire, deux bibliothèques de recherche, l’une en études bibliques et langues et civilisations du Proche-Orient ancien et l’autre sur le monde byzantin, s'inscrivent plus particulièrement dans les thématiques portées par le projet Bibliothèques d'Orient.
[Découvrir leur collection sur Gallica, sur leur site]
 
  Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC)
La BULAC est soutenue par 9  établissements partenaires (membre du GIP BULAC) : les universités Panthéon Sorbonne, Sorbonne Nouvelle, Sorbonne Université, Paris Diderot, le CNRS, l’EFEO, l’EHESS, l’EPHE et l’INALCO. Ses fonds ont été constitués par le regroupement des collections d’une vingtaine de bibliothèques issues de sites parisiens. Ces collections contiennent des documents écrits dans près de 350 langues distinctes et presque toutes les familles d’écritures connues.
La BULAC a pour mission première de rassembler des collections documentaires principalement en langues vernaculaires sur les langues et civilisations couvrant l’Europe balkanique, centrale et orientale, le Maghreb, le Proche-Orient, le Moyen-Orient, l’Asie centrale, l’Afrique, l’Asie et l’Océanie, jusqu’aux civilisations amérindiennes. La volumétrie globale de ses collections représente près  de 1,5 million de documents. Le concept de « langues et civilisations » recouvre à la BULAC de vastes champs disciplinaires largement ouverts sur les sciences sociales et humaines, la littérature et les arts de tous les pays concernés.

[Découvrir leur collection sur leur site]