L'Orient monumental

L'Europe savante se passionne dès le XVIIIe siècle pour les monuments d'Egypte puis de Terre Sainte. La brève occupation de l'Egypte par les armées de Bonaparte s'accompagne d'un premier inventaire d'envergure, paru en dix volumes de textes et treize de planches sous le titre de La Description de l'Egypte, qui ouvre la voie à d'autres enquêtes encyclopédiques ou plus spécialisées.

Émile Prisse d'Avennes (1807-1879)

Habile dessinateur et infatigable polygraphe, Émile Prisse d’Avennes est l’auteur d’une œuvre protéiforme sur les monuments antiques et médiévaux d’Égypte, découverts au hasard d’un recrutement en 1827 au sein des écoles militaires égyptiennes à l’issue d’une formation d’ingénieur des Arts et métiers.

<
Arthur-Ali Rhoné (1836-1910)

Arthur-Ali Rhoné incarne à merveille la figure de l’amateur aux larges curiosités, se dévouant corps et âme à toutes sortes de causes patrimoniales, faute d’avoir pu trouver sa place dans l’institution académique. Il œuvra en particulier de manière décisive à la protection des monuments du Caire.

Hammam

C’est à partir de l’Angleterre que la mode du bain de vapeur se propage en France sous le Second Empire. Outre ses vertus hygiéniques, la société française y trouve de nouveaux lieux de sociabilité.

L'Album Volkoff : Panorama de l’architecture publique et privée au Caire durant la première moitié du XXe siècle


L’architecture du XXe siècle au Caire a été beaucoup moins photographiée que ses monuments historiques. Un album assemblé au début des années 1930 offre un rare florilège de réalisations alors jugées éminentes.

Le nouveau Caire photographié par Émile Béchard en 1874

Le photographe Émile Béchard propose en 1874 un panorama détaillé des premières constructions du nouveau quartier que le khédive Ismail a entrepris de créer au Caire, sur le modèle des lotissements de plaisance parisiens.