Ǧamāl al-Dīn al-Afġānī s'installe à Paris en 1884 et y poursuit la publication de son journal. Il y retrouve James Sanua, journaliste égyptien exilé à Paris depuis 1878