Études orientales
Bibliothèques et collections

La présence de manuscrits orientaux à la Bibliothèque nationale, héritière de la Bibliothèque royale, loin d’être un fait du hasard, reflète la détermination de nos prédécesseurs à connaître de façon directe d’autres pensées, d’autres littératures, d’autres langues. La genèse des collections de la BnF témoigne ainsi de motivations diverses, politiques, ou commerciales, missionnaires ou scientifiques.